Accueil > Académie d’Education et d’Etudes Sociales > Consulter les publications >
2000-2001 - Repenser l’Education nationale

Au-delà du constat négatif de la situation présent de l’école en France, souvent dénoncée, il est encore temps de réagir de façon constructive. C’est ce qu’établit l’Académie d’Education et d’Etudes Sociales dans son cycle de travaux 2000-2001. Le débat est d’autant plus actuel et sensible que se préparent, alors, les grandes échéances politiques de l’année 2002.

L’objectif est clair et admis de tous : « Instruire et éduquer tous les enfants qui vivent en France ». Pour l’atteindre, l’AES définit des propositions majeurs qui doivent inciter les Français à interroger les responsables politiques de toutes tendances : s’engageront-ils à corriger les aspects très inquiétants de la situation actuelle et à promouvoir, dans ce but, au-delà de ces échéances politiques et en dépassant les clivages traditionnels, un projet qui pourrait être soumis, si nécessaire, à un référendum ?

L’importance des enjeux justifie en effet l’exigence de l’adoption d’une loi portant sur « les principes fondamentaux de l’enseignement », selon les termes de l’article 34 de la Constitution. Ce texte aurait pour but, eu égard aux droits de la personne humaine, de redéfinir l’organisation de notre système éducatif dont il appartient à l’Etat d’assurer la surveillance et le libre fonctionnement plus que d’en exercer le monopole.

 
- Haut de page
-- Accueil | Contact | Plan du site | Mentions légales | Forum privé | Admin | Flux RSS --