Accueil > Académie d’Education et d’Etudes Sociales > Consulter les publications >
2001-2002 - L’unité du genre humain

L’histoire des hommes est remplie de leurs divisions ; elle exprime en même temps leur communauté de destin. Pour les Chrétiens, l’unité du genre humain – « Donné historique et ontologique premier » (Jean-Paul II, 1er janvier 2001) – procède de Dieu Créateur, elle est une Vérité de foi, « Dieu a fait sortir d’une souche unique toute la descendance des hommes » (AC 17, 26). Pour d’autres, la vie sociale a engendré des habitudes qui répondent aux besoins de la communauté. La raison donne leur fondement aux droits de l’homme. L’humanisme éclaire l’humanité. L’unité du genre humain est-elle menacée ?
-  Nous pouvons craindre de basculer d’une civilisation construite et culturellement forte à « une civilisation de l’instant ». Les assises politiques et sociales de nos sociétés sont ébranlées par l’explosion de la science et la mondialisation tant économique que culturelle. Il demeure que, face à ces bouleversements, le resserrement des liens entre tous les hommes favorise la prise de conscience de leur propre unité.
-  Aux éducateurs d’enseigner aux jeunes, étourdis par le flot des images, à percevoir au-delà des pluralités de ce monde l’âme qui leur est commune et à saisir les moyens offerts par la modernité pour en porter témoignage.

Le cycle de huit conférences consacrées par l’AES à l’étude de l’unité du genre humain est articulé autour de deux pôles :
-  une prise de conscience à laquelle conduisent les communications du scientifique, du philosophe, de l’historien et du sociologue ;
-  une analyse des problèmes contemporains abordés avec le souci de contribuer à donner une impulsion nouvelle à la vie en société.

Ce cycle de travaux annuels est complété par une communication exceptionnelle et hors programme consacrée aux problèmes éthiques soulevés par la thérapie cellulaire.

 
- Haut de page
-- Accueil | Contact | Plan du site | Mentions légales | Forum privé | Admin | Flux RSS --