Accueil > Académie d’Education et d’Etudes Sociales > Consulter les publications >
2019-2020 Enracinement et Bien commun

Le consumérisme, qui tend à submerger nos sociétés de sa logique matérialiste, a pour corollaire la tentation de promouvoir le modèle d’un ‘’homme sans liens’’, à la merci des seules sollicitations du marché, insoucieux du bien commun et finalement désincarné.
Face à cette perspective, il nous a paru essentiel de réfléchir, dans les pas de Simone Weil, à la valeur humaine et à la fécondité sociale de l’enracinement. Comme l’a noté la grande philosophe, il existe des devoirs à remplir envers l’être humain, qui reposent sur la reconnaissance de ses besoins fondamentaux, bases de son incarnation.
Dans la double perspective de la promotion de la personne et du service du bien commun, les séances de 2019-2020 s’attacheront à inventorier les lieux, les voies et les moyens d’un enracinement fécond. La famille, les corps intermédiaires, la transmission de notre culture, la question de la mondialisation, celle de notre rapport à la terre, celles aussi de l’enracinement religieux de la France et du caractère propre de la civilisation européenne solliciteront tour à tour notre réflexion.
L’être humain est indissolublement corps, âme et esprit. Répondre aux besoins de l’âme exige que l’on fasse droit aux enracinements du corps. Puissent nos travaux d’année nous faire mesurer, dans toutes ses dimensions, la fécondité de l’enracinement pour le service du bien commun.

 
- Haut de page
-- Accueil | Contact | Plan du site | Mentions légales | Forum privé | Admin | Flux RSS --