Accueil > Prix Humanisme chrétien >
L’humanisme chrétien ?

Toutes les cultures sont humanistes !
Alors que signifie un humanisme chrétien ?

Tous les humanismes sont protecteurs ; il s’agit de protéger les faibles : « les enfants, les veuves, les vieillards, sont les seigneurs de l’atmosphère » (proverbe indien). Mais au-delà, surgissent d’autres caractéristiques.

Pour le Chrétien : tout homme est à l’image de Dieu, son créateur. Le christianisme honore un humanisme de royauté : l’homme est le seigneur de la terre, à charge pour lui d’améliorer le monde (ce qui nous distingue du bouddhisme).

Le christianisme honore un humanisme de liberté : respecter un humain, ce n’est pas seulement le protéger, mais aussi le laisser à soi, respecter son secret (ce qui nous distingue de l’islam).

L’humanisme dépend donc des réponses qu’on apporte à ces questions : Qui est un homme ? Qu’est-ce qu’un homme ?

À la première question répondait déjà l’Épître à Diognète : les Chrétiens ne se débarrassent pas des enfants difformes.

À la deuxième question répond aussi toute notre histoire : les humains sont adultes, et en tant que personnes, ils ont besoin de liberté – et dans nos sociétés se déploie la responsabilité personnelle, le mariage tardif, l’instruction pour les filles et pour les pauvres.

L’humanisme chrétien repose sur une anthropologie spécifique.

 
- Haut de page
-- Accueil | Contact | Plan du site | Mentions légales | Forum privé | Admin | Flux RSS --