Accueil > Académie d’Education et d’Etudes Sociales > Consulter les publications >
Programme 2013 - 2014
La mort, un temps à vivre
3 octobre 2013

La source de toutes les misères de l’homme, ce n’est pas la mort, mais la crainte de la mort. (Épictète)

La chose du monde à laquelle un homme libre pense le moins, c’est la mort et la sagesse n’est point la méditation de la mort, mais de la vie (Spinoza).

Pourquoi en effet réfléchir sur la mort, si ce n’est pour mieux vivre ? Partant du constat de l’occultation de la mort par notre société, des peurs qu’elle nourrit, des difficultés pour entourer ceux qui arrivent au bout de leur vie, notre réflexion se portera sur les points essentiels qui semblent nécessaires aux hommes pour que - au delà d’un regard sur les étapes de la vie - ils puissent, en ne reléguant plus ceux qui arrivent à cette ultime étape et en les entourant, à défaut de sagesse, acquérir une certaine paix qui semble parfois fuir notre temps.

Le déni de la mort : mourir, un temps unique à vivre
Nicolas Aumonier - Membre du Conseil de l’AES, Maître de Conférences en Histoire et Philosophie des Sciences - octobre 2013

La fascination de la mort chez certains jeunes
Philippe Vaur - Psychanalyste - Novembre 2013

Le choix de la mort ?
Didier Sicard - Président d’honneur du Comité consultatif national d’éthique - décembre 2013

Soigner et accompagner en fin de vie
Bénédicte Denoyel - Médecin à la Maison médicale Jeanne Garnier - janvier 2014

Qu’est-ce que vraiment la mort ?
Monseigneur Michel Aupetit - Évêque auxiliaire de Paris, médecin - février 2014

Culte et respect dû au mort
Christian de Cacqueray - Directeur du Service catholique des funérailles Auteur de « La mort confisquée » - mars 2014

Ceux qui restent
Thibaud Collin - Philosophe, essayiste - avril 2014

Mort où est ta victoire ?
Monseigneur Jean-Pierre Batut - Évêque auxiliaire de Lyon - mai 2014

-